Livraison gratuite à partir de 50 € d'achat !

0

Votre panier est vide

Maté et Uruguay: la boisson nationale de l’Uruguay

Maté Uruguay

Cet article fait partie d’une série de 4 articles sur l’importance du maté dans la culture de ses 4 principaux pays consommateurs : l’Argentine, l’Uruguay, le Paraguay et le Brésil.

L’Uruguay est souvent mentionné comme LE pays du maté.

Et cela prend tout son sens lorsque l’on se promène dans les rues de Montevideo, où l’on croise à tous les coins de rue quelqu’un avec un maté dans la main et un thermos sous le bras.

Quelques mots sur l’Uruguay

L’Uruguay est un (petit) pays d’Amérique du Sud avec près de 3,4 millions d’habitants. Il se trouve entre l’Argentine (au sud) et le Brésil (au nord) et a pour capitale Montevideo.

Carte Uruguay

Ce pays est souvent appelé la « Suisse d’Amérique latine » pour sa sécurité, sa démocratie, son faible taux de corruption et son niveau de vie élevé par rapport au reste du continent. Il est considéré comme l’un des pays les plus avancés socialement en Amérique latine.

Drapeau Uruguay

L’histoire du maté en Uruguay

Les anciennes populations Guaranis de l’actuel Paraguay et du nord de l'Argentine ont attiré l'attention des colonisateurs espagnols pour leur habitude de boire le maté. Ces derniers y ont dans un premier temps interdit sa consommation, avant d’en apprendre les bienfaits.

Cette interdiction n’a pas été couronnée de succès, car le maté a rapidement gagné les cœurs dans les populations indigènes des régions voisines, notamment de l’actuel Uruguay.

Le maté conserve pour les Uruguayens ce caractère symbolique qu’il avait pour les indigènes : boire un maté, c’est bien plus que partager une boisson. C’est une cérémonie partagée quotidiennement qui renforce les liens d’amitié et favorise les échanges.

L’utilisation du thermos pour préparer le maté est une initiative de la culture uruguayenne, qui a permis de sortir le maté de la maison et de le partager partout, tout le temps. Il y a d’ailleurs une expression en Argentine pour ceux qui se baladent avec un thermos sous le bras : « Avoir le style uruguayen ».

Le maté et l’Uruguay en chiffres

  • Nombre d’habitants en Uruguay : 3,4 millions
  • Quantité de maté consommée: 34 800 tonnes
  • Quantité de maté consommée par habitant : 9 kg par an
  • Part des habitants qui consomment du maté : 87%
  • Surface de production de maté : l’Uruguay ne produit pas de maté !

Tous les pays voisins ont leur « jour du maté ». En Uruguay, une loi a été proposée en 2011, pour faire du 12 octobre de chaque année le « Dia del Mate Uruguayo ».

Sans succès, car l’Uruguay n’a actuellement pas de jour dédié pour célébrer sa boisson favorite. Hormis, peut être, la journée nationale du maté de son grand voisin, l’Argentine, le 30 novembre ?

L’Uruguay est donc le seul des 4 principaux pays consommateurs de maté à ne pas avoir sa journée nationale. Un fait surprenant pour le pays où les habitants consomment le plus de maté ! Mais peut-être qu’ils n’ont pas besoin de célébrer leur boisson, car ils leur font déjà honneur tous les jours ?

Production de maté en Uruguay

Bien que le maté soit le pays où la consommation de maté par habitant est la plus élevée au monde, l’Uruguay ne produit pas de maté !

Si le maté est culturellement encré en Uruguay, le pays a toujours dû importer les fameuses feuilles vertes de ses pays voisins pour subvenir à la consommation annuelle de ses habitants (9 kg par habitant !).

Aujourd’hui, l’Uruguay importe près de 50 000 tonnes de maté par an, ce qui en fait le plus grand importateur de maté au monde (loin devant le Chili, deuxième importateur avec 5 400 tonnes par an).

Le maté consommé en Uruguay provient en grande majorité du Brésil.

Bien que le maté ne soit pas produit en Uruguay, certains projets visent à ré-introduire les arbres à maté dans la région. Le projet de conservation Ambá, lancé en 2017, vise à protéger une zone de 2 000 hectares, au sein desquels des arbres à maté ont été plantés.

Consommation du pays : comment est consommé le maté en Uruguay ?

Le maté traditionnel

En Uruguay, le maté se consomme de manière traditionnelle : avec une bombilla, dans une calebasse. Le maté consommé en Uruguay est l’un des plus amers et n’est pas vraiment conseillé pour les palais non-avertis, au risque d’être désagréablement surpris.

Spécificités du maté consommé en Uruguay

Chaque pays a un type de maté qui lui est propre, avec ses spécificités. Voici les principales différences et caractéristiques du maté que l’on trouve en Uruguay :

  • Il ne contient pas de tiges ; il se compose uniquement de feuilles et de poudres, ce qui donne un goût prononcé au maté.
  • Il est affiné en moyenne 9 mois, comme son voisin argentin. Le maté consommé au Brésil n’est pas affiné. L’affinage consiste à stocker le maté dans certaines conditions pour concentrer son goût, un peu comme pour le vin. L’affinage a donc pour effet de donner un goût plus fort au maté, et peut durer jusqu’à 24 mois.

L’Uruguay a été le premier pays au monde à légaliser la production et la vente de cannabis, en 2013. Le marché ne s’étant pas fait attendre, on peut y trouver plusieurs mélanges de yerba maté et de cannabis.

Yerba Maté Cannabis Uruguay

Marques de maté les plus connues en Uruguay

Bien que ne produisant pas de maté, l’Uruguay a quelques marques de maté parmi les plus connues :

  • Canarias

Créée il y a près de 60 ans, Canarias est la marque la plus connue d’Uruguay. Le maté Canarias est produit au Brésil, par l’un des plus gros producteurs du pays.

Yerba Maté Canarias

  • La Selva

La Selva est une marque de maté uruguayenne spécialisée dans les herbes médicinales. Malheureusement, l’entreprise ne communique pas sur l’origine de son maté.

Yerba Maté La Selva

  • Sara

Sara est une marque uruguayenne un peu moins connue que les 2 marques précédentes. Elle n’est cependant pas nouvelle, car créée en 1918. Le maté Sara est produit au Brésil.

Yerba Maté Sara

Calebasses

Les calebasses utilisées en Uruguay sont, comme celles d’Argentine, souvent fabriquées à partir de courges.

Cependant, elles sont souvent travaillées avec du cuir et de l’aluminium pour faire un modèle appelé « Torpedo ».

Bombillas

Les bombillas utilisées en Uruguay sont également très similaires à celles utilisées en Argentine.

La bombilla « pico de loro » est néanmoins un modèle typiquement uruguayen. Elle se distingue par une importante courbure au niveau du bec.

Bombilla Pico de Loro

Dans cette série sur l'importance du maté dans la culture de ses 4 principaux pays consommateurs:

Paraguay - Maté et Paraguay : Tereré, boisson nationale paraguayenne

Argentine - Maté et Argentine : le maté, emblème national argentin

Brésil - Maté et Brésil : Chimarrão, la boisson du sud brésilien

 

 Et si tu t'es déjà demandé quel était "LE pays du maté", ou si tu as déjà eu un débat sur la question, on a la réponse:

De quel pays le maté est-il la boisson nationale ?



Articles liés

Maté trop amer : comment réduire l'amertume du maté
Maté amer : comment réduire l’amertume du maté?

Certaines erreurs peuvent rendre le maté imbuvable pour le non initié. Maté trop amer ? Cet article te donne les clés pour profiter de cette excellente boisson avec plaisir.
Voir l'article entier
Route du maté
Route du Maté : Le voyage au nord de l'Argentine

Mordu de voyage ? Tu souhaites découvrir la culture du maté ? Découvre la route du maté. Un itinéraire dédié au maté au nord de l’Argentine et une bonne excuse pour aller en Amérique du Sud.
Voir l'article entier
Thermos à maté
Comment choisir son thermos à maté et où l’acheter ?

Le thermos à maté est un accessoire essentiel pour l'amateur de maté. Il facilite la préparation du maté et permet de faire du maté en quelques secondes tout au long de la journée.
Voir l'article entier