Livraison gratuite à partir de 40 € d'achat !

Qu'est ce que le maté?

Qu'est ce que le maté?

Le maté (également appelé chimarrão au Brésil) est une infusion faite à partir de yerba maté, initialement consommée par les indigènes Guaranis en Amérique du sud.

Cette boisson, en plus d'être extrêmement populaire en Argentine et en Uruguay, est régulièrement consommée au Brésil et au Paraguay.

Si le maté est originaire d’Amérique du sud, il est de plus en plus plébiscité en Europe pour ses bienfaits, ainsi que pour sa notoriété dans les milieux du sport et de la santé.

Les origines du maté

Le maté trouve ses racines chez les Guarani, une tribu indigène vivant sur un territoire qui s’étend du Paraguay, au sud du Brésil, jusqu’au nord de l’Argentine.

Ce peuple est le premier à avoir découvert la yerba maté, herbe qu’ils appelaient Ca’a et qu’ils considéraient bonne pour l’esprit : permettant de s’apaiser, de chasser la fatigue et d’être de bonne humeur.

Ils la consommaient en infusion, dans des calebasses à l’aide d’une paille en roseaux faisant office de bombilla.

En plus de son rôle nutritionnel, la yerba maté avait un vrai rôle social chez les Guarani, qui l’utilisaient en temps qu’objet de culte ainsi qu’en monnaie d’échange avec d’autres civilisations sud-américaines telles que les Incas.

Guarani qui boit du maté

Guarani buvant le maté


Les missionnaires jésuites, arrivés pendant le XVIe siècle dans la région, ont rapidement appris à utiliser la yerba maté après avoir découvert les bienfaits du maté sur les Guaranis.

Ils ont déployés des missions tout du long du fleuve Paraná où ils ont organisé la culture du maté (c’est pourquoi le maté s’appelle également thé des jésuites).

Les jésuites qui contrôlaient ces plantations se sont enrichis au détriment des populations locales, qu'ils exploitaient, jusqu’à être chassés par ces dernières deux siècles plus tard, en 1769.

Au fil du temps, le maté a gagné en popularité dans la région, jusqu’à être un symbole national dans plusieurs pays (principalement l’Argentine et l’Uruguay) où le maté est consommé par près de 90% de la population.

En plus d’être consommé pour ses vertus, il a un rôle social et est bu par habitude, de la même manière que le café ou le thé en Europe.

Les argentins et uruguayens sont très souvent avec un thermos sous le bras, et une calebasse dans la main (chose qui peut les rendre facilement reconnaissable !).

Aujourd’hui, consommer du maté est symbole de partage et de convivialité. Le maté se boit souvent en groupe, et inviter quelqu’un à partager un maté est un signe d’amitié.

Le maté: une boisson particulière

Le maté est sans aucun doute la boisson la plus consommée en Argentine et en Uruguay.

Le maté, une boisson particulière

Très proche du thé en apparence, et du café pour son aspect énergisant, la particularité du maté réside dans son mode de consommation : avec une bombilla (paille filtrante) dans une calebasse où la yerba maté est infusée.

Le maté se boit avec une bombilla (une paille filtrante) dans une calebasse où la yerba maté est infusée. D’un goût amer, il peut être bu de manière traditionnelle (sans aucun ajout), ou bien avec d’autres ingrédients (pour réduire l’amertume ou simplement donner un goût différent).

La yerba maté

La yerba maté, du nom scientifique Ilex Paraguariensis, également appelée « thé des jésuites », « thé du Brésil » ou encore « thé du Paraguay » est une plante d’Amérique du sud, poussant dans la région tropicale correspondant au territoire des Guarani, entre le sud du Brésil, le Paraguay et le Nord-est de l’Argentine.

La plante de yerba maté

Yerba maté


La yerba maté est récoltée sur une plante mesurant 3 mètres dans les plantations agricoles (pouvant atteindre jusqu’à 5 mètres), et pouvant dépasser 20 mètres en pleine nature. 

Cette plante est particulière car elle ne pousse qu’en Amérique du sud (hormis quelques cas marginaux, comme l’Inde, où la yerba maté est traditionnellement utilisée contre les maux de tête, la fatigue et la dépression nerveuse), dans sa région d’origine, là ou les conditions de température, d’humidité et d’altitudes sont idéales pour son développement.

Comment est produite la yerba maté?

La production de yerba maté

Les différents types de yerba maté

A l’image du thé ou du café, on peut distinguer différents types de yerba maté, en fonction de la manière dont elle a été préparée (temps de séchage, nature du mélange…).

Les principaux types de yerba maté :

La yerba maté avec branche

Pour profiter d’un maté doux, la yerba maté traditionnelle est une bonne option. Elle est généralement composée de 70% de feuilles sèches et broyées, ainsi que 30% de branches. Pour respecter le code alimentaire argentin, il doit être composé d’au moins 65% de feuilles séchées, et ne pas dépasser plus de 35% de branches.

Yerba maté avec branche

Yerba maté sans branche

La yerba maté sans branche est plus adaptée pour ceux qui aiment une saveur plus forte, plus durable et intense. Le code alimentaire argentin stipule que la yerba maté sans branche doit avoir au moins 90% de feuilles séchées et moins de 10% de branches.


Yerba maté sans branche

Mélange à partir de yerba maté

On parle ici d’un mélange de yerba maté avec d’autres herbes telles que le boldo, le tilleul, la camomille… Aux propriétés anti oxydantes et énergisantes de la yerba maté s’ajoutent les propriétés des autres herbes naturelles.

Yerba maté aromatisée

La yerba maté aromatisée est une bonne alternative pour ceux qui veulent changer les saveurs ou n’aiment pas l’amertume du maté traditionnel. Il est possible d’acheter des yerba maté aromatisées à l’orange, au citron… ou alors d’aromatiser son maté soi même

Yerba maté pour le tereré

Le tereré est une préparation de maté typique du Paraguay. Elle est préparée avec de l’eau froide ou des jus de fruits. Pour son élaboration, on utilise généralement de la yerba maté plus épaisse, avec moins de poudre.

Yerba maté “Barbacuá”

Ce type de yerba maté est soumis à un procédé de séchage traditionnel utilisé par les indigènes Guaranis . Il s’agit d’un processus artisanal lent, dans lequel les feuilles sont exposées à la chaleur du feu de bois pendant une journée entière. Ce procédé donne à la yerba maté une légère saveur fumée atypique.

En plus de pouvoir classifier la yerba maté par type, on peut également distinguer la yerba maté en fonction de son pays. En effet, chaque pays a une yerba maté différente, adaptée aux méthodes de consommation locale.

La yerba maté argentine

L’Argentine est le second producteur de yerba maté dans le monde (derrière le Brésil), et sa yerba maté est la plus  répandue.

La yerba maté argentine contient une grande quantité de feuilles et de branches, et peu de poudre.

Yerba maté Argentine

La yerba maté paraguayenne

La yerba maté du Paraguay est très similaire à l’argentine, à la différence près qu’il contient plus de poudre et qu’il a un goût bien plus prononcé. Cette yerba maté est également adaptée au maté tereré, qui est une spécialité du Paraguay.

Yerba maté Paraguay

La yerba maté uruguayenne

La yerba maté consommée en Uruguay est produite au Brésil, et est très différente de celles d’Argentine et du Paraguay. Ce type de yerba maté est principalement composé de poudre, avec des feuilles coupées en très petits morceaux.

Yerba maté Uruguay

La yerba maté brésilienne

Le Brésil est le plus grand producteur de yerba maté (où elle est appelée chimarrão). Ce type de yerba maté est principalement composé de poudre, ressemblant au thé matcha, avec très peu de feuilles.


Yerba maté Brésil

Comment se boit le maté?

Comme dit précédemment, le maté se boit dans une calebasse où est infusée la yerba maté, avec une bombilla.

La bombilla est l'objet essentiel pour boire un maté.

Bombilla

 C'est une paille filtrante utilisée pour boire le maté. Il s'agit toujours d'un tube métallique ou d'une canne d'environ 15 à 20 cm de long, avec un embout à l'extrémité où poser la bouche, et un bouchon à l'autre extrémité avec de très petits trous, plus petits que la taille de la mouture du yerba maté, où l'eau va entrer. Cette dernière extrémité se positionne au fond du maté.

Bien que la forme générale d'une bombilla soit toujours plus ou moins la même, il en existe différents types: à cuillère, à ressort, à double filtre, triple filtre.

La gourde, notamment appelée calebasse lorsque l'on se réfère à l'objet fabriqué à partir d'une courge, est le récipient traditionnellement utilisé de boire le maté en Argentine (et également dans les pays voisins, avec un forme légèrement différente pour chacun d'entre-eux).

Calebasse à maté

Quelques calebasses

On peut également parler de maté ou de gourde pour le récipient en fonction du matériau dont il est fait. La calebasse est fabriquée à partir d’une courge, qui est séchée puis vidée.

Par ailleurs, le maté (on parle ici du récipient) peut également être fabriqué à partir de bois, de verre, de plastique ou d'argent. Il est également, depuis peu, fabriqué en silicone.

On compte parmi les autres éléments essentiels pour faire un maté… la yerba maté, et de l’eau (chaude et froide). On utilise souvent un thermos, qui est bien pratique pour conserver l’eau chaude, mais il est possible de s’en passer.

Pour en savoir plus : Comment préparer un maté

Le maté dans le monde

Syrie, Israël et Liban

Bien que cela puisse surprendre, le maté est très populaire dans ces trois pays.

La boisson sud-américaine y a été importée par des commerçants et migrants au cours du XIXe siècle.

Elle y est aujourd'hui régulièrement consommée par une partie de la population (mais en aucun cas autant qu'en Amérique du sud), à tel point qu'en 2017, 72% des exportations de maté d'Argentine ont été destinées au marché syrien.

Et en France?

En France, le maté se démocratise très rapidement, et un réel engouement se fait sentir autour de cette boisson.

Ses bienfaits
ne sont plus à prouver, et les adeptes sont chaque jour plus nombreux, que ce soit pour la pratique du sport, la perte de poids, son effet énergisant et stimulant, ou bien pour trouver une alternative au thé ou au café

Par ailleurs, on ne compte plus les articles de presse tels que « le maté est-il le nouveau thé ? » ou encore « le maté, l’alternative au café »…

Les bienfaits du maté

Énergisant et stimulant

Le maté est avant tout connu pour ses vertus énergisantes, de par sa contenance en caféine et théobromines.

Ces composés stimulent le système nerveux central permettant de stimuler l’effort intellectuel et physique.

Cette stimulation favorise l’activité intellectuelle et musculaire, idéal pour la pratique sportive ainsi que pour les personnes ayant une activité physique et/ou mentale éprouvante.

Anti-cholestérol

Les infusions de yerba maté contiennent par ailleurs des saponines, réduisant la quantité de lipoprotéines de basse densité dans le sang.

En d’autres termes, ces molécules ont une action anti-cholestérol.

Puissant antioxydant

La yerba maté est riche en polyphénols (90% de plus que dans le thé vert), qui est un puissant antioxydant et participe à la protection des cellules.

Les polyphénols sont réputés pour leur rôle de protection de l’organisme : Ils réduisent le risque de maladies cardiovasculaires et combattent le vieillissement cellulaire.

Coupe-faim et brûle-graisse

Le maté est un coupe faim naturel, il régule l’appétit grâce à sa contenance en acides chlorogéniques.

C’est une boisson particulièrement apprécié des sportifs ainsi que des personnes qui cherchent à maitriser leur poids.

D’autant plus que le maté est une boisson thermogénique, c’est à dire qu’elle aide à brûler les graisses plus rapidement qu’à l’état normal.

Riche en vitamines et minéraux

La yerba maté est riche en vitamines B, qui sont impliquées dans la production d’énergie.

Elles sont nécessaires pour la synthèse de protéines, la production de globule rouges et la régénération des protéines.

Elles permettent, entre autres, de favoriser la fonction musculaire et d’entretenir le corps, la peau, et les cheveux.

Par ailleurs, la yerba maté est source de minéraux puisqu’elle est riche en magnésium et  potassium.

Pour en savoir plus : Les bienfaits du maté

Si le maté a de nombreuses vertus, il n’est pas recommandé d’en boire le soir, au risque de faire une insomnie à cause de sa teneur en caféine.

En savoir plus sur les bienfaits du maté