Livraison gratuite à partir de 50 € d'achat !

0

Votre panier est vide

4 minutes de lecture

Cet article fait partie d’une série de 4 articles sur l’importance du maté dans la culture de ses 4 principaux pays consommateurs : l’Argentine, l’Uruguay, le Paraguay et le Brésil.

On pense souvent, à tort ou à raison, que le maté provient de l’Argentine ou de l’Uruguay, sans jamais penser au Paraguay.

Peut-être parce que ce petit pays n’a aucune star du foot pour en être l’ambassadeur ?

Aujourd’hui troisième producteur de maté au monde, le Paraguay est également le berceau du maté.

Quelques mots sur le Paraguay

Le Paraguay est un (petit) pays d’Amérique du Sud assez méconnu, dont la capitale est Asunción. Il a la particularité d’avoir 2 langues officielles : l’espagnol et le guarani.

Carte du Paraguay

 

Ce pays est voisin du Brésil, de l’Argentine et de la Bolivie. Il est l'un des seuls pays d’Amérique Latine (avec la Bolivie) à n’avoir aucun accès à l’océan.

Drapeau Paraguay

L’histoire du maté au Paraguay

La plante utilisée pour la fabrication du maté, Ilex paraguariensis, est originaire de la région frontalière entre l’Argentine, le Brésil et le Paraguay.

Les populations indigènes de la région consommaient déjà cette plante de différentes manières.

Ce sont les Espagnols qui ont fait les premiers relevés écrits de sa consommation dans une région particulière, aujourd’hui connue comme le Paraguay.

Vivants dans la région du Paraguay, les Guaranis ont été les grands responsables de la propagation du maté dans le sud du continent américain.

D’ailleurs, plusieurs textes espagnols du XVIe siècle affirment que le maté était d'abord connu comme herbe du Paraguay (yerba del Paraguay) parce qu’il provenait de cette région.

Le maté et le Paraguay en chiffres

  • Nombre d’habitants au Paraguay : 6,8 millions
  • Quantité de maté consommée par an : 38 000 tonnes
  • Quantité de maté consommée par habitant : 5,6 kg chaque année
  • Surface de production de maté : 35 000 hectares

Comme la plupart de ses voisins, le Paraguay a une journée nationale du maté !

Et oui, le maté est célébré le 11 octobre de chaque année, depuis que le gouvernement a décrété un « Día Nacional de la Yerba Mate », le 25 septembre 1997.

Production de maté au Paraguay

Le maté est l’un des produits les plus importants de l’industrie nationale avec une production de 40 000 tonnes par an et fournissant du travail à pas moins de 55 000 paraguayens.

Bien qu’étant un grand producteur de maté, le Paraguay n’en exporte que très peu (car les exports sont difficiles pour ce pays, qui est peu connecté au marché mondial par manque d'accès à l'océan).

Sur les 40 000 tonnes produites annuellement, seulement 2 000 sont exportées. Les 38 000 tonnes restantes sont destinées à la consommation locale.

Les principaux pays importateurs de maté du Paraguay sont (dans l'ordre) :
    1. Bolivie
    2. Chili
    3. Espagne

      Comment est consommé le maté au Paraguay ?

      Le tereré, la boisson nationale du Paraguay

      À la différence du thé glacé, qui est préparé avec de l’eau chaude puis refroidi, le Tereré est directement préparé avec de l’eau froide. Cette boisson est souvent préparée avec des jus de fruits (orange, citron, pamplemousse…) auxquels sont ajoutées des herbes.

      Maté Tereré Paraguay

      Au Paraguay, où les températures peuvent souvent atteindre les 40°C, le Tereré est la boisson idéale pour se rafraîchir. Il n’est pas rare de voir des gens se promener avec une matera (un récipient permettant de transporter son maté et ses accessoires) pour boire du maté tout au long de la journée.

      Tout comme le maté classique qui se partage dans ce que l’on appelle la « ronda de mate », le tereré se partage au cours de la « ronda de tereré ».

      La « ronda de mate » ou « ronda de tereré » consiste à se placer en cercle et faire passer le maté de personne en personne. C’est un moment de partage et de convivialité profondément ancré dans la culture qu'il y a autour du maté.

      Le Paraguay détient d’ailleurs le record du monde (officiellement dans le livre des records Guiness !) de la plus grande « ronda de tereré », réunissant 1 332 participants en 2017.

      Intéressé par le tereré ? Nous travaillons à la conception d'un mélange spécial tereré pour l'été prochain !

      La calebasse à Tereré (ou « guampa »)

      À la différence du maté traditionnel, le tereré est préparé et consommé dans une calebasse un peu plus grande, appelée guampa. Elle est traditionnellement fabriquée dans une corne de taureau creuse ou en cuir, mais on peut désormais en trouver en céramique ou en verre.

      Calebasse maté Guampa Tereré

      Marques de maté/tereré les plus connues au Paraguay

      Le tereré est préparé avec du maté similaire à celui utilisé pour préparer un maté traditionnel. La principale différence réside dans le fait que le maté utilisé pour le tereré a en général un goût très fort.

      Voici les marques de maté paraguayen les plus connues :

      • Pajarito

      Fondée de 1950, Pajarito est l’une des plus grosses entreprises de maté du Paraguay, avec une production de 20 tonnes de maté par jour. Elle se distingue avec son maté traditionnel au goût très fort et à l’amertume prononcée.

      Yerba Maté Pajarito

      • Kurupi

      Kurupi est une marque de yerba maté fondée par un couple de docteurs paraguayens, qui propose du maté non pas comme une boisson classique, mais comme une herbe médicinale.

      Yerba Maté Kurupi

      • Campesino

      Campesino est la marque de maté préférée au Paraguay quand il s'agît de matés aromatisés.

      Yerba Maté Campesino

       

      Dans cette série sur l'importance du maté dans la culture de ses 4 principaux pays consommateurs :

      Uruguay - La boisson nationale de l'Uruguay

      Argentine - Le maté, emblème national argentin

      Brésil - Chimarrão, la boisson du sud brésilien

      Et si tu t'es déjà demandé quel était "LE pays du maté", ou si tu as déjà eu un débat sur la question, on a essayé d'y répondre :

      De quel pays le maté est-il la boisson nationale ?