Livraison gratuite à partir de 50 € d'achat !

0

Votre panier est vide

4 minutes de lecture

Si le maté est énergisant, c’est un peu (surtout) grâce à sa teneur en caféine.

D'où la question que l'on nous pose tout le temps : quelle quantité de caféine trouve-t-on dans le café ?

En quelques mots

Plus que dans le thé, et un peu moins que dans le café.

Et les prochaines lignes sont là pour te donner un peu plus de précisions.


1. La quantité de caféine dans un maté

La quantité de caféine contenue dans un maté dépend du mode de préparation :

  • Maté cocido : Préparation identique au thé
  • Maté Tereré : Infusion de maté froid
  • Préparation traditionnelle : avec une bombilla et une calebasse

Parlons de la quantité de caféine dans un maté préparé de manière traditionnelle.

Le maté peut être infusé plusieurs fois (parfois jusqu'à une dizaine d'infusions pour le même maté). Dans ce cas, la concentration en caféine diminue entre chaque infusion.

La quantité de caféine est également influencée par la taille de ta calebasse, ainsi que le temps au cours duquel tu laisses ton maté infuser.

Comme tu peux le comprendre, la quantité de caféine dans un maté dépend donc de noooooombreux facteurs.

Tout ça pour dire que les informations trop précises sont à prendre avec des pincettes.

Mais si tu es ici, c’est que tu veux savoir quelle quantité de caféine il y a dans ton maté.

Voici quelques informations d’après Caffeine Informer - un site de référence sur la quantité de caféine contenue dans les aliments :

  • 85mg de caféine pour un maté de 236 mL (soit 36 mg pour 100 mL)
  • Concentration en caféine du maté: modérée

Teneur en caféine du maté - Source: Caffeine Informer

Source : Caffeine Informer

Ainsi, un maté de 100 mL contient près de 36 mg de caféine.

A titre de comparaison, voici la composition en caféine d’autres boissons (par ordre croissant) :

  • Thé vert (100mL) : 11mg de caféine
  • Thé Matcha (100mL): 30mg de caféine
  • Canette de Coca Cola (330mL) : 32mg de caféine
  • Maté (100 mL) : 36 mg de caféine
  • Café espresso (50mL) : 88mg de caféine

Bien qu’il soit difficile de connaître la quantité exacte de caféine dans un maté, il y a donc une information que l’on peut affirmer : le maté contient plus de caféine que le thé vert, mais moins que le café.

Café et maté : un effet énergisant différent

Ces deux boissons sont plus ou moins consommées pour la même raison : leur effet énergisant.

Cependant, elles se différencient sur un point assez important : là où le café est connu pour provoquer un "coup de barre" après quelques heures, le maté a une action stimulante plus diffuse.

D'où vient cette différence ?

En plus de contenir de la caféine, le maté contient une autre molécule stimulante : la théobromine. On la trouve également dans le cacao (et donc dans le chocolat).

C'est cette combinaison caféine + théobromine qui donne au maté sont effet énergisant diffus.

2. Quantité de caféine : quelques recommandations

L’excès de caféine peut provoquer des effets indésirables tels que de la nervosité, des insomnies, des irritations de l’estomac ou encore des maux de tête.

Il vaut donc mieux éviter d'abuser de boissons caféinées. Et cela vaut autant pour le maté que pour le café, le thé, les sodas ou les boissons énergisantes.

Alors voici des recommandations que nous donnons quant à la consommation de maté :

  • Limiter sa consommation de maté à 3 ou 4 infusions par jours - au début. Il est ensuite possible pour chaque personne d'adapter sa consommation une fois habitué à cette boisson.
  • Éviter de boire du maté en fin d'après-midi ou le soir en cas de forte sensibilité à la caféine. Une consommation tardive de caféine peut affecter le sommeil.

A titre informatif, il est aujourd’hui recommandé de ne pas dépasser 400mg de caféine par jour (d’après l’autorité européenne pour la sécurité alimentaire), ce qui correspond à une dizaine de maté (sur la base d’un maté de 100ml, contenant environs 36mg de caféine).

Quelques contre-indications particulières

La consommation de caféine, surtout son excès, est généralement déconseillée aux personnes atteintes de maladie cardiaque, d’insomnie, d’anxiété, de problèmes intestinaux ou encore d’hypertension.

En savoir plus : Contre-indications et effets indésirables du maté

Pour rappel, cet article a été rédigé par l'équipe La Bombilla sur la base d'études et de retours d'expérience. Il ne fait en aucun cas office d'avis médical.

3. L'instant culture : qu’est-ce que la caféine ?

La caféine est un stimulant naturel que l'on trouve dans plus de 60 plantes.

On la trouve dans de nombreux aliments comme le café, le thé, le cacao, ou encore... le maté.

Il agit en stimulant le cerveau et le système nerveux central - ce qui permet de rester alerte et de prévenir l'apparition de la fatigue.

Pour l'anecdote, le café aurait été découvert par un berger éthiopien : il s'est aperçu que ses chèvres débordaient d'énergie après avoir mangé des grains de café.

Une fois découverte, la caféine s'est rapidement répandue.

Les boissons gazeuses contenant de la caféine ont fait leur apparition sur le marché à la fin des années 1800 et les boissons énergisantes ont rapidement suivi.

Aujourd'hui, 80 % de la population mondiale consomme au moins un produit caféiné par jour !

Caféine, théine, matéine… kesako ?

Il est connu que le café contient de la caféine et que le thé contient de la théine.

De la même manière, il existe une croyance populaire disant que le maté contient de la matéine.

En réalité, la caféine, la théine et la matéine ne sont qu’une seule et même molécule (tout comme la guaranine, que l’on trouve dans le guarana).

Caféine = Théine = Matéine

Et oui, ces trois appellations font référence à une seule et même molécule : la 1,3,7-triméthylxanthine. Un alcaloïde qui fait partie de la famille des xanthines.

On en apprend tous les jours !

Mais si ces molécules sont les mêmes, pourquoi ont-elles des noms différents ?

Tout simplement parce qu’elles ont été découvertes par des personnes différentes, à des moments différents, avant que l’on ne se rende compte que ces molécules sont en réalité les mêmes.

La caféine a été découverte dans le café dans les années 1820, tandis que la « théine » l’a été dans le thé dans les années suivantes. Ce n’est qu’une dizaine d’années plus tard qu’il a été admis que ces deux molécules sont bien les mêmes.

De la même manière, l'effet énergisant du maté a longtemps été associé à la matéine. Et ce, jusqu'à ce qu'il soit montré que cette molécule est tout simplement la même que la caféine.