Le maté, une boisson (aussi) Libanaise

2 min de lecture

Liban Maté

Le maté est une infusion clairement sud-américaine, mais celle-ci s’est démocratisée dans des pays lointains au fil des décennies. À l’image de la popularité du maté en Syrie, cette boisson est également ancrée dans la culture du Liban.

Un échange culturel qui est le fruit d’un vaste processus migratoire entre le Moyen-Orient, le Brésil et L’Argentine.

Comment le maté est-il arrivé au Liban ?

La consommation du maté au Liban soulève immédiatement une interrogation : Comment une coutume d’Amérique s’est-elle diffusée jusqu’à ce pays si lointain (à plus de 10 000 km !) ?

C'est grâce à leur passage en Argentine, commencé il y a un peu plus d’un siècle, que les Libanais ont appris à boire un bon maté.

Au début du siècle dernier, l'Argentine a reçu une forte vague d'immigration libanaise, et ce sont ces mêmes citoyens qui ont partagé la tradition de boire du maté avec leurs compatriotes.

Certains se sont installés en Argentine et y sont restés, ont formé des familles et se sont installés pour toujours sur le sol sud-américain.

Vers les années 1970, beaucoup de libanais sont retournés sur leurs terres et ont diffusé cette culture qui fait aujourd’hui partie intégrante de la leur. C'est ainsi que la coutume de boire du maté a cessé d'être strictement latine.

Une boisson surtout répandue chez les Druzes

Les Druzes, population religieuse vivant principalement au sud du Liban et proche du Mont Liban, sont ceux qui ont été les plus touchés par les conflits des XIXe et XXe siècles au Moyen-Orient, et qui ont été les plus nombreux à s’exiler en Amérique du Sud.

Maté Liban Druze

Aujourd'hui, cette communauté est la principale consommatrice de yerba maté au Liban. Ainsi, la plupart des buveurs de maté vivent dans les villages de montagnes druzes.

Les 3 anecdotes que tu ne connaissais pas sur le maté au Liban

1. Un grand importateur de maté argentin : 750 tonnes en 2019

Le Liban est un importateur historique de yerba maté issue de l’agriculture argentine. Il reste en revanche loin de son voisin Syrien, plus grand importateur de yerba maté argentine au monde avec 31 000 tonnes en 2019.

2. Mate Factory : Le restaurant Libanais dédié au maté

Liban Maté Factory

Ouvert en 2005 dans une ville proche de Beyrouth, le Mate Factory est un mélange de bistro et de karaoké conçu autour du maté. On peut donc y chanter entre amis tout en partageant un maté.

3. La nouvelle vague de matéros

Bien que le maté soit arrivé au Liban grâce aux Libanais l'ayant apporté d’Amérique latine, il y a quelques années, le maté n'était associé qu'aux druzes des montagnes. Aujourd’hui, il se répand à beaucoup plus de Libanais, principalement jeunes.

Une explication (probable) à ce phénomène : les Libanais sont des amateurs du football européen. Beaucoup d’entre eux suivent passionnément la liga espagnole et voient donc régulièrement ses stars (Lionel Messi, Antoine Griezmann, Luis Suarez…) poster des photos de leur boisson favorite sur leur compte Instagram.

D'autres articles qui pourraient t'intéresser